Février et pour toujours : 3 conseils pour maintenir la conversation sur l'histoire des Noir.e.s tout au long de l'année

Publié dans : Blog
Posté sur : 1 février 2022

Bien que le mois de février soit consacré à la reconnaissance et à la célébration de l'histoire des Noir.e.s au Canada, la conversation ne s'arrête pas et ne devrait pas s'arrêter dès que le mois se termine. Ce mois-ci nous rappelle plutôt nous engager de manière significative dans l'histoire, de faire le point sur les endroits où le racisme systémique persiste et de célébrer les réalisations des Noir.e.s et ceux.celles qui créent des changements.

Que ce soit à la maison ou au travail, voici trois conseils pour maintenir l'élan du Mois de l'histoire des Noir.e.s, bien après la fin de février.

  1. Célébrer d'autres jours importants
    Le 07 mars 2022 et le premier lundi de mars, chaque année, est la Journée de la santé mentale des Noir.e.s. Cette journée reconnaît qu'il existe un désir et une demande d'accroître la sensibilisation et d'initier des actions pour lutter contre l'impact du racisme antinoir sur la santé mentale et le bien-être social.

    Montrez votre soutien en assistant ou en organisant un événement spécial, en soutenant vos entreprises noires locales et en partageant des informations sur le mois et le racisme antinoir.e. sur vos réseaux sociaux.

  2. Comprendre l'intersectionnalité
    La chercheuse et militante des droits de la personne, Kimberlé Crenshaw, a fondé le terme « intersectionnalité » en 1984 pour décrire comment la race, la classe, le sexe et d'autres individus « se croisent » et se chevauchent, ce qui à son tour affecte la façon dont une personne vit le monde.

    Comprendre l'intersectionnalité est essentiel pour éliminer les barrières et les obstacles auxquels les gens sont confrontés dans leur vie quotidienne. Il faut noter et se souvenir que l'intersectionnalité ne se limite pas à la race, au sexe et/ou à la classe, mais inclut également des éléments tels que la sexualité, les capacités, l'âge, la langue et le statut d'immigration.

  3. Démarrer un club de lecture / un partage de groupe
    Des livres aux podcasts en passant par les programmes de certificat, il existe de nombreuses ressources qui explorent des idées importantes sur le racisme antinoir.e. Démarrer un club de lecture/partage de groupe avec un groupe d'amis ou de collègues est un excellent moyen de maintenir l'élan, longtemps après la fin de février. Démarrez un club de lecture ou un partage de groupe avec un groupe d'amis ou de collègues est un excellent moyen de maintenir l'élan, longtemps après la fin de février. Vous pouvez mélanger le contenu, le planifier en fonction de vos horaires, vous concentrer sur différents sujets - les possibilités sont infinies et rien de tel que d'apprendre et de grandir ensemble !

Monday Morning Musings : 
https://www.youtube.com/watch?v=sWJtawgg1vo (Living while black - vivre en noir)

Chaque semaine, notre PDG, Michael Bach, partage un « Monday Morning Musings », où il discute de l'actualité et des sujets en matière d'inclusion, de diversité, d'équité et d'accessibilité (IDEA).

La semaine dernière, il a parlé de la récente suspension du ministre de la Justice de l'Alberta, Kaycee Madu. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Quelques autres vidéos du mois de l’histoire des Noir.e.s :

                https://www.youtube.com/watch?v=-Sd-Ut-o6lQ (Black 365)

                https://www.youtube.com/watch?v=9-hgFbmmdCE (The war on woke)

                https://www.youtube.com/watch?v=YrjeVPaSFfo (Black inventors)

                https://www.youtube.com/watch?v=fxDHyHdqOPo (Shop black owned)

D’autres ressources :

https://www.canada.ca/fr/patrimoine-canadien/campagnes/mois-histoire-des-noirs.html

https://www.blackmentalhealthday.ca/

https://www.bac-lac.gc.ca/eng/discover/immigration/history-ethnic-cultural/Pages/blacks.aspx

Balises de blog l'histoire des Noir.e.s

© 2022 CCDI Consulting Inc Tous les droits sont réservés